Art et culture
Ibrahim Maalouf enflamme la scène du Pôle Culturel à Alfortville
iloubnan.info, 29 janvier 2016 à 15h23
Par Diana Kahil

Le trompettiste virtuose Ibrahim Maalouf est né en 1980 dans une famille de mélomanes. Sa mère Nada Maalouf est pianiste. Un parcours pavé de prix dont entre autres un hommage à Miles Davis en 2012, une victoire de la musique du jazz "artiste de l’année" avec l’album "Wind". En 2015, il sort album hommage  à la voix hypnotique d’Oum Kalthoum : "Mon enfance a été bercée par la voix magnétique d’Oum Kalthoum", confie -t-il.  

C’est sur la scène feutrée du Pôle Culturel, accompagné de Frank Woeste au piano, de Rick Margitza au saxophone, de Clarence Penn à la batterie, de Scott Colley à la contrebasse que l’artiste  franco-libanais, compositeur entre autres de musique de film, a donné un concert ou le public a pu découvrir ses mille et une facettes comme un écho aux mille et une nuits d’ "Alf Leila w Leila" de la diva égyptienne Oum Kalthoum, longtemps surnommée "l’astre de l’orient", décédée en 1975 .

Complicité et convivialité furent les maîtres-mots d’une soirée placée sous le signe de l’émotion. C’est un Ibrahim Maalouf  tantôt musicien, compositeur, conteur, chanteur, danseur qui s’est peu à peu dévoilé sur scène, jouant sur cette part d’improvisation qui lui est chère, mêlant un jeu de confidences intimes, dressant un portrait tendre de sa fille, devenue sa muse,  évoquant furtivement ses parents : "Quand j’ai dit à mes parents que je voulais rendre  hommage à Oum Kalthoum, ils étaient  étonnés, ils m’ont demandé pourquoi je n’ai pas pensé à Fairouz".

Le public, visiblement conquis, a pu découvrir la voix chantée suave d’un musicien, très complice avec ses musiciens, interprétant ce titre emblématique du répertoire de la diva libanaise Fairouz (qui a tout récemment fêté ses 80 ans): "Ya mirssal al marassil". A Alfortville, dans une ville ou la convivialité est de mise, le jazzman ne s’est jamais senti aussi proche de son public. Outre sa fameuse trompette à ¼ de tons, aux mille résonnances, inventée dans les années 1960 par son père Nassim Maalouf, l’artiste était également accompagné  d’un instrument traditionnel arabe, le "raké". 

En véritable "conteur", à l’instar de son oncle, l’écrivain Amine Maalouf, Ibrahim a raconté une histoire à mi-chemin entre l’orient et l‘occident, rythmée de  souffles, de sons et de gestes : un récit où les souvenirs enfouis défilent par bribes en des séquences sonores teintées de ce souffle contemporain  chargé de mélancolie souveraine.

Très attaché au métissage culturel et au dialogue des styles, faisant beaucoup de recherches expérimentales acoustiques,  le musicien ne cesse d’explorer  une trame  instrumentale et sonore  bâtie sur un jeu de  construction et de  déconstruction, un univers  ou  tradition et modernité ne cessent de s’entrecroisent autour d’infinies rencontres. Parmi ces rencontres,  celles avec Amadou et Mariam, Mathieu Chedid, Sting... Son album « Red and black Light » (tournée 2016 ) est quant à lui, un hommage vibrant aux femmes rencontrées sur son chemin…

Bissé deux fois,  Ibrahim Maalouf a su conquérir un public cosmopolite.

Tags
#concert, #Musique
Donnez votre opinion
0 Commentaires
(Publicité)
Derniers articles
Défilé Georges Chakra à la Fashion Week de Paris: une rose pour le Liban
23 janvier 2020 à 10h47
Les technologies: l'un des outils les plus puissants pour l'autonomie des femmes et des jeunes filles (ONU)
06 mai 2019 à 12h45
Les technologies numériques pour promouvoir la santé dans le monde
17 avril 2019 à 13h30
Les technologies d'assistance pourraient permettre d'intégrer des millions d'enfants handicapés exclus (UNICEF)
16 avril 2019 à 13h49
"Léonard de Vinci, La Renaissance du Monde": la BD de Marwan Kahil et Ariel Vittori paraît aux éditions 21g
10 avril 2019 à 11h03
Sommet de la Ligue arabe: le CIJ veut un mécanisme judiciaire crédible et indépendant face aux violations des droits de l'Homme
29 mars 2019 à 13h57
Syrie : réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l'ONU sur la situation au Golan
29 mars 2019 à 13h11
"Cet autre monde qui est aussi le nôtre": lumière sur l'étrangeté de la Terre
25 mars 2019 à 12h21
Danse arabe contemporaine: "Rituels" de Lamia Safieddine, ou l'étoffe des femmes
22 mars 2019 à 09h04
Nouveaux outils: on peut désormais mesurer le ROI du Contenu de Marque (mais ça demande du doigté)
20 mars 2019 à 12h14
(Publicité)
Moins de 5% des besoins mondiaux pour la réinstallation de réfugiés satisfaits en 2018 (HCR)
20 fvrier 2019 à 17h39
Trois hauts responsables Syriens arrêtés en France et en Allemagne pour « suspicion de crimes contre l'humanité »
17 fvrier 2019 à 17h14
"Rituels": la danse arabe contemporaine révèle la magie d'une robe ancestrale...
15 fvrier 2019 à 19h24
Un plongeon au coeur des Cités Millénaires à l'Institut du Monde Arabe
12 fvrier 2019 à 09h58
La vie en couleurs au défilé de Georges Chakra à la Fashion Week de Paris
23 janvier 2019 à 15h45
Maison Rabih Kayrouz obtient le label Haute Couture à Paris
21 janvier 2019 à 14h09
Rapport RSF sur la liberté de la presse en 2018 : le Liban à la 100e place sur 180 pays
18 dcembre 2018 à 14h06
"Dessine-moi un proverbe – les proverbes libanais racontés à nos enfants": le Tome 2 est sorti !
16 dcembre 2018 à 18h40
Yémen : plus de 60.000 enfants non scolarisés à Hodeïda
02 dcembre 2018 à 11h34
Joumblatt favorable à toute mesure consolidant la paix civile
02 dcembre 2018 à 09h22
(Publicité)