Numérique
Les technologies d'assistance pourraient permettre d'intégrer des millions d'enfants handicapés exclus (UNICEF)
iloubnan.info, avec agences, 16 avril 2019 à 13h49

Au moins trois quarts des 5,1 millions d’enfants handicapé en Europe de l’Est et centrale, et d'Asie centrale, vivent en situation d’exclusion, sans accès à une éducation inclusive de qualité, a affirmé l'UNICEF début mars au cours de l'exposition qu'elle organisait au siège de l'ONU à Gevève sur les technologies d'assistance. Ces technologies peuvent justement permettre d'intégrer ces enfants dans la société. 

Le Directeur régional adjoint d’UNICEF pour l’Europe  de l'Est et centrale et l’Asie centrale, Phillipe Dori, a visité cette exposition et exprimé son point de vue sur le sujet au micro de Cristina Silveiro.

Il explique que 75 % de enfants en situation de handicap dans cette région sont en exclusion par rapport à leur droit à l’éducation. Ceux qui ne sont pas totalement exclus ne bénéficient pas pour autant d’une éducation de qualité car les curriculums ne sont pas adaptés à leur réalité.

M. Dori souligne aussi qu'il existe une mentalité de la « défectologie » dans ces régions du monde: "On considère que vous avez un 'défaut', alors on vous met dans une institution pour le prendre en charge," dit-il, "ce qui coupe les liens avec la famille et la société". L’idée devrait plutôt être de voir comment construire sur les capacités de la personne, et en l’occurrence de l’enfant, plutôt que de se focaliser sur son handicap, estime-t-il. Un peu plus de 5 millions d’enfants atteints de handicap dans la région restent ainsi en marge de la société alors qu’ils pourraient contribuer à son développement, souligne Philippe Dori en donnant l’exemple de Stephen Hawking, qui a contribué à la recherche scientifique mondiale malgré un handicap extrêmement lourd.

M. Dori a organisé cette exposition pour mettre en lumière différentes technologies qui aujourd'hui aident à dépasser les différents handicaps : retrouver une mobilité alors que l’on est tétraplégique, être en mesure de voir et entendre alors même que l’on a perdu l’ouïe ou la vue… C’est aujourd’hui possible dans certains cas, grâce à de nombreuses innovations technologiques. "C’est incroyable le nombre d’innovations existantes, qui ne sont souvent pas connues ni des familles ni des communautés" dit M. Dori dans l’entretien qu’il a accordé au centre de presse de l’ONU.

Il en donne plusieurs exemples : on peut maintenant lire sans voir avec les technologies de braille sur le téléphone portable. On peut utiliser les ondes cérébrales pour écrire ou bouger des objets connectés. "J’ai pu faire des bulles de savons grâce à mon regard !" raconte le Directeur régional adjoint, qui mentionne aussi le cas de ces lunettes qui permettent de voir le monde comme un enfant autiste le perçoit, pour comprendre comment il vit son environnement au quotidien.

Tout ceci existe donc aujourd’hui, mais un problème majeur demeure : le coût.

Comment rendre ces innovations abordables ? Tout d’abord en les faisant connaître du public pour que puisse émerger une demande, et qu’un marché se constitue.

Ensuite, il faudra investir via des mécanismes existants dans les entreprises et les institutions. Puis créer, à travers les systèmes sociaux, des possibilités pour les familles d’accéder à ces innovations. Les systèmes éducatifs peuvent aussi participer à ce mouvement, conclut M. Dori.

Tags
#Digital, #Technologie
Donnez votre opinion
0 Commentaires
(Publicité)
Derniers articles
Les technologies: l'un des outils les plus puissants pour l'autonomie des femmes et des jeunes filles (ONU)
06 mai 2019 à 12h45
Les technologies numériques pour promouvoir la santé dans le monde
17 avril 2019 à 13h30
"Léonard de Vinci, La Renaissance du Monde": la BD de Marwan Kahil et Ariel Vittori paraît aux éditions 21g
10 avril 2019 à 11h03
Sommet de la Ligue arabe: le CIJ veut un mécanisme judiciaire crédible et indépendant face aux violations des droits de l'Homme
29 mars 2019 à 13h57
Syrie : réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l'ONU sur la situation au Golan
29 mars 2019 à 13h11
"Cet autre monde qui est aussi le nôtre": lumière sur l'étrangeté de la Terre
25 mars 2019 à 12h21
Danse arabe contemporaine: "Rituels" de Lamia Safieddine, ou l'étoffe des femmes
22 mars 2019 à 09h04
Nouveaux outils: on peut désormais mesurer le ROI du Contenu de Marque (mais ça demande du doigté)
20 mars 2019 à 12h14
Moins de 5% des besoins mondiaux pour la réinstallation de réfugiés satisfaits en 2018 (HCR)
20 fvrier 2019 à 17h39
Trois hauts responsables Syriens arrêtés en France et en Allemagne pour « suspicion de crimes contre l'humanité »
17 fvrier 2019 à 17h14
(Publicité)
"Rituels": la danse arabe contemporaine révèle la magie d'une robe ancestrale...
15 fvrier 2019 à 19h24
Un plongeon au coeur des Cités Millénaires à l'Institut du Monde Arabe
12 fvrier 2019 à 09h58
La vie en couleurs au défilé de Georges Chakra à la Fashion Week de Paris
23 janvier 2019 à 15h45
Maison Rabih Kayrouz obtient le label Haute Couture à Paris
21 janvier 2019 à 14h09
Rapport RSF sur la liberté de la presse en 2018 : le Liban à la 100e place sur 180 pays
18 dcembre 2018 à 14h06
"Dessine-moi un proverbe – les proverbes libanais racontés à nos enfants": le Tome 2 est sorti !
16 dcembre 2018 à 18h40
Yémen : plus de 60.000 enfants non scolarisés à Hodeïda
02 dcembre 2018 à 11h34
Joumblatt favorable à toute mesure consolidant la paix civile
02 dcembre 2018 à 09h22
Formation du gouvernement : Hariri ne modifiera pas ma position politique
30 novembre 2018 à 12h14
L’État syrien doit rendre des comptes sur le sort des personnes détenues et disparues
29 novembre 2018 à 12h06
(Publicité)