Société
Ne respirez plus: c'est la semaine mondiale de l'allergie
iloubnan.info, 13 avril 2016 à 10h22

Le printemps apporte avec lui son lot d'allergies. Oui, en plus des émanations toxiques dues à la crise des déchets, les Libanais inhalent en ce moment les pollens qui font piquer les yeux et couler le nez.

Eternuements, respiration sifflante et démangeaisons des yeux sont également au programme des symptômes ressentis par de plus en plus de Libanais, selon Sanofi et la Société libanaise d'allergie et d'immunologie, qui cherchent à sensibiliser les medias pendant cette semaine mondiale de l'allergie. 

"Le printemps est la saison la plus difficile pour les patients souffrant d’asthme et d’allergie; c’est le moment propice pour sensibiliser les patients, les parents, les amis, les collègues et les autres à ces maladies," dit un communiqué commun de Sanofi et de la Société libanaise d'allergie et d'immunologie.

Le climat chaud combiné aux arbres bourgeonnant et les fleurs en éclosion engendrent les symptômes suivants : nez qui coule, yeux larmoyants et difficultés de respiration. "Les données montrent que plus de 30% des Libanais souffrent de tous types d’allergie en raison des tendances de réchauffement global, des hauts niveaux de pollen et de la pollution croissante. L’allergie au pollen et les autres types d’allergies, notamment l’allergie aux moisissures, voient leur prévalence et sévérité augmenter dans le monde et continueront de constituer un problème avec l’augmentation des températures et la croissance des expositions aux allergènes."

Cette année, la semaine mondiale de l'allergies aborde les effets du changement climatique sur la saison de l’allergie au pollen.

« La Société Libanaise d’Allergie et d’immunologie est un membre actif de l’Organisation Mondiale pour la lutte contre les allergies. A ce titre, elle participe à l’initiative de cette année afin de partager les connaissances actuelles sur les allergies au pollen, mais aussi pour comprendre comment les changements climatiques pourraient affecter les saisons de pollen et l’intensité de l’exposition aux aéroallergènes», a expliqué Dr. Elias Khairallah, président de la Société Libanaise d’Allergie.

L’allergie au pollen est une maladie affectant les membranes muqueuses du nez et des yeux, caractérisée généralement par un écoulement nasal, une congestion nasale, des larmoiements, des démangeaisons oculaires, des démangeaisons nasales, des démangeaisons de l’oreille interne et du palais, causés pat une hypersensibilité au pollen, comme le pollen des arbres, des graminées et de mauvaises herbes. Lorsque l’allergène entre en contact avec l’immunoglobuline E (IgE) liée aux cellules dans les tissus de la conjonctive et la muqueuse nasale, les tissus libèrent les médiateurs comme l’histamine ou les leucotriènes et engendrent des symptômes allergiques embêtants.

La rhinite allergique non traitée pourrait aboutir à l’asthme dans environ 40% des cas. Au Liban, la prévalence de la rhinite allergique et de l’asthme sont de 32.7% et de 5.6% respectivement. De nombreuses études effectuées au Liban ont étudié les pollens effectuant le plus d’allergies. Douze allergènes sont considérés être capables de détecter presque tous les patients sensibilisés souffrant de symptômes respiratoires. Ces études ont montré aussi une corrélation clinique entre la pollinose et la rhinite allergique et l’asthme.

« Les symptômes allergiques peuvent affecter le sommeil et la performance au travail ou à l’école. Ils gênent de même les activités de loisir », a expliqué Dr. Carla Irani, membre de l’Académie Américaine d’Allergie, d’Asthme et d’Immunologie et de l’American Board, spécialisée en allergie et en immunologie clinique. « De nombreux adultes et enfants souffrent d’allergies saisonnières, aboutissant dans certains cas à des complications quotidiennes comme les céphalées, la soif, l’isolation sociale, la tristesse et la baisse du niveau d’énergie. Certains patients sont incapables de porter leurs lentilles de contact par exemple ». 

Il est important que les patients souffrant d’allergies reçoivent un diagnostic précis et un traitement approprié. Le moyen le plus sûr de gérer les symptômes d’allergie est de les traiter avant qu’ils ne commencent à sévir. Les spécialistes de lutte contre les allergies possèdent l’expertise professionnelle afin d’aider à identifier et à confirmer les allergies et de proposer des traitements et des mesures de contrôle de l’environnement du patient afin de réduire les symptômes et améliorer la qualité de vie. Les thérapies multiples sont disponibles afin de contrôler les symptômes et d’améliorer la qualité de vie.

Tags
#Pollution, #Santé
Donnez votre opinion
0 Commentaires
(Publicité)
Derniers articles
Défilé Georges Chakra à la Fashion Week de Paris: une rose pour le Liban
23 janvier 2020 à 10h47
Les technologies: l'un des outils les plus puissants pour l'autonomie des femmes et des jeunes filles (ONU)
06 mai 2019 à 12h45
Les technologies numériques pour promouvoir la santé dans le monde
17 avril 2019 à 13h30
Les technologies d'assistance pourraient permettre d'intégrer des millions d'enfants handicapés exclus (UNICEF)
16 avril 2019 à 13h49
"Léonard de Vinci, La Renaissance du Monde": la BD de Marwan Kahil et Ariel Vittori paraît aux éditions 21g
10 avril 2019 à 11h03
Sommet de la Ligue arabe: le CIJ veut un mécanisme judiciaire crédible et indépendant face aux violations des droits de l'Homme
29 mars 2019 à 13h57
Syrie : réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l'ONU sur la situation au Golan
29 mars 2019 à 13h11
"Cet autre monde qui est aussi le nôtre": lumière sur l'étrangeté de la Terre
25 mars 2019 à 12h21
Danse arabe contemporaine: "Rituels" de Lamia Safieddine, ou l'étoffe des femmes
22 mars 2019 à 09h04
Nouveaux outils: on peut désormais mesurer le ROI du Contenu de Marque (mais ça demande du doigté)
20 mars 2019 à 12h14
(Publicité)
Moins de 5% des besoins mondiaux pour la réinstallation de réfugiés satisfaits en 2018 (HCR)
20 fvrier 2019 à 17h39
Trois hauts responsables Syriens arrêtés en France et en Allemagne pour « suspicion de crimes contre l'humanité »
17 fvrier 2019 à 17h14
"Rituels": la danse arabe contemporaine révèle la magie d'une robe ancestrale...
15 fvrier 2019 à 19h24
Un plongeon au coeur des Cités Millénaires à l'Institut du Monde Arabe
12 fvrier 2019 à 09h58
La vie en couleurs au défilé de Georges Chakra à la Fashion Week de Paris
23 janvier 2019 à 15h45
Maison Rabih Kayrouz obtient le label Haute Couture à Paris
21 janvier 2019 à 14h09
Rapport RSF sur la liberté de la presse en 2018 : le Liban à la 100e place sur 180 pays
18 dcembre 2018 à 14h06
"Dessine-moi un proverbe – les proverbes libanais racontés à nos enfants": le Tome 2 est sorti !
16 dcembre 2018 à 18h40
Yémen : plus de 60.000 enfants non scolarisés à Hodeïda
02 dcembre 2018 à 11h34
Joumblatt favorable à toute mesure consolidant la paix civile
02 dcembre 2018 à 09h22
(Publicité)